le ara bleu et or (ara ararauna)

  • le ara bleu et or (ara ararauna)

    le ara bleu et or (ara ararauna)

    Sous espèces : espèce monotypique

    Taille : 86 cm

    Poids : 995 à 1380 grammes.

    Longévité : 60 ans, l’ara de Churchill aurait fêté ses 108 ans en 2008.

    Diamètre de bagues : 14 mm

    Dimorphisme sexuel : Aucun, un sexage ADN ou par endoscopie est indispensable.

    Immatures : semblables aux adultes mais avec les yeux bruns et une taille plus petite.

    Provenance : endémique du bassin de l’amazone, Panama, Colombie, Venezuela, Guyana, Surinam,   Guyane Française, Brésil,  Equateur, Pérou, Bolivie, Paraguay, Argentine.

    Statut : Annexe II de la convention de Washington, B du règlement Européen, soumis aux quotas de l’arrêté du 10 Aout 2004, en France arrêté de Guyane.

    Aviculture : Facile à trouver, des jeunes naissent en captivité régulièrement.

    Ponte : 2 à 4 œufs exceptionnellement 5

    Couvaison : à partir du deuxième œuf, 26 à 28 jours

    Séjour des jeunes au nid : 90 à 92 jours.

    Maintien en captivité : en volière extérieure spacieuse et très solide dotée d’un abri contre le gel, l’idéal étant une volière de 10 m de long sur de large et 2,5 m de haut, il est inutile qu’elles soient plantées, ces oiseaux détruisant les plantes très rapidement. Il faut les loger en couple.

    Alimentation : le régime de base des aras peut être constitué d’un bon mélange de graines pour perroquet, auquel il est indispensable de rajouter quotidiennement un mélange de fruits et légumes variés. On peut aussi remplacer les graines par des aliments extrudés que l’on trouve chez le grainetier. Les noix peuvent servir de friandise, ils en raffolent.

    Reproduction : les aras ne sont pas les plus faciles à faire reproduire. Ils ont besoin de beaucoup de calme et le couple doit être en parfaite harmonie. Ils nichent dans un tronc d’arbre, ou dans une boite de 60x60x120 positionné à l’horizontal, on peut également utiliser des barriques de vins bien nettoyées. Le fond du nid peut être garni de morceaux de bois et de hêtre broyé, en décomposition. Pendant le période de reproduction les oiseaux peuvent se montrer très agressifs envers leur propriétaire. Les aras bleu semblent être parmi les aras les plus prolifiques.

    Informations complémentaires : ces agréables oiseaux de compagnies vivent vieux, même si leur espérance de vie dépend beaucoup de leur état de santé général, de leur alimentation, de l’environnement, etc …

    Ils s’apprivoisent facilement s’ils ont été élevés à la main. Toutefois ce sont des oiseaux possédant une grande capacité vocale qu’il n’est pas souhaitable de détenir en appartement si on ne veut pas se fâcher avec ses voisins.

    Il existe une mutation bleue, jaune et une lutino.

    C’est un oiseau très agréable à détenir, il ne faut pas hésiter en conséquence à s’acquitter des démarches administratives.

    Comments are closed.